Lecteur mp3

~ La musique du moment ~
Led Zeppelin - The Rain Song
Cliquez pour lancer le lecteur !

mercredi 28 décembre 2011

Des takoyaki

*Passe une tête timide par la porte d'entrée* Euh... salut ? Aah, non, ne me jetez pas de cailloux ! Je sais, je sais, je suis inexcusable. Ma flemme légendaire faisant encore des siennes, j'ai d'abord pris comme prétexte le fait de n'avoir pas internet dans ma chambre pour ne pas écrire d'article (bon, j'imagine que ça a joué un peu aussi...). Mais maintenant que je viens de le récupérer, je n'ai plus d'excuses. 

A ma décharge, je ne fais pas beaucoup de tourisme donc je n'ai pas grand chose à vous raconter, mais enfin, j'ai décidé de ne pas laisser plus longtemps mes braves lecteurs dans l'angoisse (chut, ne dites rien, laissez-moi y croire) et de vous parler de ce qui vaut la peine d'être évoqué... Par exemple, mon cadeau de Noël, ma superbe machine à takoyaki !

J'ai probablement déjà dû vous parler des takoyaki, mais je n'avais pas de photos à l'appui, alors allons-y donc. 


Voilà, basiquement les takoyaki, ça ressemble à ça. La recette est super simple (même moi j'ai réussi, c'est dire), donc je vais vous la mettre, mais sachant d'avance que pour les faire, il faut une machine à takoyaki, et que si vous n'en avez pas, c'est impossible à réaliser. 

C'est-y pas beau ?

Voilà pour la machine à takoyaki. J'imagine que ceux d'entre vous qui en ont déjà connaissent la recette, mais qui sait, peut-être qu'en la mettant, je pourrais donner envie à un novice d'acheter une machine à takoyaki (on peut en trouver en France, ai-je entendu dire récemment). On m'a dit que le voltage différent en France et au Japon faisait brûler les takoyaki lorsqu'on essayait d'en faire en France, mais ça peut s'arranger avec un transformateur. Et si vous ne voulez quand même pas tenter le coup et faire péter les plombs dans votre maison, je suis tombée l'autre jour sur internet sur une sorte de "poêle takoyaki", que l'auteur de la recette avait achetée en France, donc tout n'est pas perdu pour vous, soyez tranquille.
A présent, la recette, mes braves ! 

Pâte : 

- 200 grammes de farine (à takoyaki ou non, encore que la maman de ma famille d'accueil m'a dit que c'était plus dur à faire avec de la farine normale)
- 600 ml d'eau
- Deux oeufs 
- Du dashi (une sorte de bouillon de poisson, qui doit certainement se trouver dans les épiceries asiatiques ou sur internet...)

Vous mélangez le tout, et vous avez votre pâte.

Garniture (ma façon personnelle) :

- Du poulpe (ou n'importe quoi d'autre si vous n'aimez pas le poulpe, du surimi, des crevettes, ou même rien du tout : avant tout, il faut faire selon votre goût). Coupé en petits morceaux d'environ 1 centimètre de long.
- Du chou coupé en morceaux très fins
- Des carottes coupées de la même façon
- Du gingembre mariné (vous savez, celui qui est rose et qui sent le déodorisant pour les toilettes).
- Et encore tout ce que vous souhaitez rajouter, par exemple du gruyère, des champignons, des pousses de soja... etc. 

Gardez tout ça dans des récipients à portée de main.

Préparation : 

Vous prenez votre poêle à takoyaki et vous huilez chaque petit trou à l'aide d'essuie-tout. Ensuite vous versez la pâte dans les trous jusqu'à ce qu'ils soient presque remplis : vous ajoutez un bout de poisson par trou, vous saupoudrez tout ça de chou, carotte, gingembre, et quoi que ce soit dont vous avez envie dans votre préparation de légumes. 
Ensuite, vous attendez que la pâte ait assez cuit, et à l'aide d'une pique en bois, vous la faites rouler sur elle-même. Comme ça fait un demi-trou, vous pouvez rajouter de la pâte dans l'interstice pour que ça ait une belle forme bien ronde. 


Cuisson des takoyaki

 Ensuite vous attendez que ça cuise, et quand c'est fini, vous avez des beaux takoyaki à mettre sur une assiette. 

Les takoyaki sans garniture
Mais ça ne s'arrête pas là, maintenant il faut les recouvrir de sauce okonomiyaki, puis de mayonnaise si vous aimez la mayonnaise, puis de katsuobushi (ou lamelles de bonite séchée) si vous aimez le katsuobushi, et de l'aonori (nori émietté) si vous aimez l'aonori. Vous pouvez faire sans tout ça, bien sûr, mais ça serait un peu dommage.

Et voilà, maintenant vous êtes prêts à faire de nouveaux takoyaki. N'oubliez pas d'huiler à nouveau la poêle avant de remettre la pâte. 


Ce qu'il reste des takoyaki à la fin...

Et voilà pour aujourd'hui ! A bientôt les amis ! Je ne vous laisserai plus aussi longtemps sans nouvelles, promis !

(J'ai mis une nouvelle musique sur le lecteur et c'est un tout joli morceau alors écoutez-le ! :D)

9 commentaires:

  1. Oh j'avais jamais pensé qu'on POUVAIT faire des takoyaki soi-même… C'est un peu une révélation du coup… Je pense qu'à mon retour en France, j'investirai dans une machine ! (sauf si je comprends ce truc du voltage entre temps et qu'il vaut mieux l'acheter ici pour l'utiliser en France avec un adaptateur…)

    RépondreSupprimer
  2. ça a l'air bon!
    ta famille d'accueil a eu une bonne idée!mamounette!

    RépondreSupprimer
  3. Tam : ah, je suis contente de t'avoir appris un truc ! Je me disais déjà que mon article allait être inutile alors ça me fait plaisir. Pour la machine, je pense que t'auras plus de facilité à la trouver ici (d'autant qu'elle ne coûte que mille yens environ) et l'utiliser après avec un transformateur plutôt que de chercher à l'acheter en France où elle coûte probablement beaucoup plus cher... Et puis tu pourras trouver les ingrédients plus facilement au Japon (comme le katsuobushi etc) et ça coûte drôlement moins cher de les faire soi-même que de les acheter dans une échoppe à takoyaki... et c'est plus marrant ! ^^

    Maman : oui, hein ? :D

    RépondreSupprimer
  4. J'te déteste >_<

    (t'organiseras des repas / stages cuisine à ton retour ? :D)

    RépondreSupprimer
  5. Bah bravo ! è.é
    Pas de messages depuis plus d'un mois et on a quoi ? Une recette XD. Tu ne changeras jamais XD.
    Remarque c'est bon les takoyaki, m'enfin, j'ai pas de machine et pas de sous pour ça pour le moment :P.

    Sinon j'adore cette musique ! D'ailleurs, j'ai acheté un cd avec des morceaux de tchaikovski il y a peu et il y avait des extraits de casse-noisette, mais pas ce morceau T.T
    Et je ne sais pas pourquoi, mais je me dis que tu mets ce morceau parceque tu as vu Princess Tutu il y a peu *sifflote*
    Allez à bientôt ! Ciao !

    RépondreSupprimer
  6. Tiétienne : Ouais bien sûr ! Ca sera takoyaki party tous les soirs ! Et puis t'habiteras à Lille en plus non ? ;)

    Garvi : Bah quoi ? 8D C'est important la nourriture dans la vie. XD Et moi aussi j'adore cette musique (oui logique, sinon j'aurais pas mis le morceau) et c'était effectivement en rapport avec princess Tutu, qu'il faut que tu voies d'ailleurs :D

    RépondreSupprimer
  7. Je sais déjà ce qu'on mange dès que tu reviendras à Lille... Pas de répit, je veux du takoyaki mais sans tako.... o_o

    RépondreSupprimer
  8. Je sais que je dois voir Princess Tutu, d'ailleurs j'ai commencé et j'ai bien aimé mais (honte à moi), j'ai lâché en cours de route (comme beaucoup de trucs que je commence et ne finis jamais XD), mais je m'y remettrai un jour ! ^^.

    RépondreSupprimer