Lecteur mp3

~ La musique du moment ~
Led Zeppelin - The Rain Song
Cliquez pour lancer le lecteur !

mercredi 12 octobre 2011

Du nucléaire au Japon

Bien le bonjour, mes fidèles lecteurs ! Enchantée de vous retrouver encore une fois pour une séance de partage.

Aujourd'hui, nous allons parler d'un sujet qui m'a valu de nombreux "aaaah, pars pas !" ou "tu feras attention à la provenance de tes aliments hein !" ou "mais... mais t'as pas peur d'y aller ?" ou "tu vas nous revenir avec un troisième bras haha!" : bref, le délicat sujet du nucléaire au Japon. Je sais qu'il y a beaucoup de gens qui se demandent comment ça se passe là-bas, sur le terrain, et qui s'inquiètent de loin. Qu'en est-il véritablement au Japon ?

Eh bien, je ne peux pas parler pour les autres régions, ni même pour les autres villes, mais dans la mienne en tout cas, Nagoya, 4ème plus grande ville du Japon, eh bien... On n'en parle pas. Les japonais avec qui je discute ne l'évoquent pas, sauf quand je leur pose des questions dessus. On ne voit pas de pubs du genre "faites attention à la provenance de ce que vous mangez !" (ou bien peut-être qu'on les voit et que je ne sais pas les lire...).

Bien sûr, mon accès à l'information est très limité, étant donné que je n'ai pas la télé et que je ne sais pas lire le journal en japonais, donc mes informations ne sont peut-être pas bonnes : avant tout, ce que je vous dis là, c'est surtout la façon dont moi je le vis, personnellement.  Avant de partir, je m'inquiétais plus ou moins à ce sujet, mais maintenant, en étant sur le terrain, c'est presque comme si ça n'avait jamais eu lieu.

Le seul moment où j'ai vu quelque chose sur le sujet sans en avoir demandé des informations dessus la première, c'est quand, alors que j'attendais pour faire mon Alien card au bureau de l'immigration, j'ai vu une vieille dame qui pleurait dans son mouchoir devant un reportage. J'imagine que même si les japonais n'en parlent pas, ils y pensent très souvent quand même...

Ah non, il y a eu un autre moment : c'était quand deux élèves de ma classe d'étrangers ont dit qu'ils étaient allés faire du volontariat pour aider les sinistrés pendant l'été. Je ne sais pas si c'était vraiment à Fukushima qu'ils sont allés, parce que je n'ai pas trop compris ce qu'ils disaient, mais quoi qu'il en soit, le sujet a été clos rapidement. 

Quant aux tremblements de terre en général, qu'en est-il ? J'ai emménagé dans la région qui est apparemment celle où les tremblements de terre sont les plus fréquents - mais pour l'instant, je n'en ai ressenti aucun. (Et non, quand mon voisin avait ramené sa copine dans sa chambre, ça ne comptait pas.) Le soir, quand je dois m'endormir, je me demande souvent quand est-ce qu'il y en aura un, surtout qu'au huitième étage, à priori, ça ne doit pas passer inaperçu ! Bref, quand j'en ressentirai un, je vous en ferai part, évidemment. 

Quoi qu'il en soit, voilà pour mon avis à ce sujet : les japonais cachent tellement bien leurs blessures qu'on arrive presque à s'imaginer qu'elles ne sont plus là. J'aimerais avoir la télé, pour un peu plus d'informations, mais bon, celle du 4ème étage est toujours squattée par les garçons qui regardent leur match de foot, alors je ne risque pas d'y avoir accès.

Voilà, mes enfants, un sujet plutôt court, je vais voir si je n'ai pas quelques photos à vous mettre sous la dent pour calmer votre frustration que je devine intense. 

Le port de Nagoya... Vous pouvez dire que c'est moche, je ne me mettrai pas en colère.

Ma résidence, International Student Center. Si vous voulez voir ma chambre, calculez que la plate forme en haut c'est le 11ème étage et que je suis au huitième , probablement le troisième balcon à partir de la droite.




Le truc gris, au fond (non, pas les nuages) c'est un bout du port, que je peux voir de ma chambre.

Mon premier essai culinaire depuis mon arrivée. Une bouillasse d’œufs arrosée de sauce okonomiyaki et parsemée de katsuobushi. Pas dégueu, juste dommage que j'aie confondu le sel et le poivre au magasin...

Des cup noodle au curry. Pas mauvais non plus, mais ça arrache un peu la bouche.

La vue de nuit depuis mon balcon. Je sais pas pourquoi c'est tout vert, ça fait un peu radioactif, tout ça... A moins que ce ne soit pour coller à mon article.
Voilà mes gens ! Et pendant que j'y suis, une petite annonce : j'ai mis un petit lecteur en haut à droite de ce blog. Il y en avait un autre avant, qui vous forçait à écouter ma musique, mais j'ai changé de système parce que ça pompait toute ma bande passante et qu'au final on ne pouvait plus rien écouter du tout. Maintenant, si vous voulez écouter, il va falloir cliquer !

Mais écoutez quand même, parce que c'est de la bonne musique et tout, si si !

La preuve :

   

Voilà ! Je vous souhaite une bonne journée à tous !

8 commentaires:

  1. Ah le nucléaire ! On en a pas encore parlé avec les japonais en fait, faudrait que je vois ce qu'ils en pensent, surtout que la majorité viennent de la même ville ou région que là où tu te trouves.
    Je pense que les aliments sont triés même s'il n'y a pas d'indications, ils ne sont pas fous non plus.
    Je ne sais pas s'ils font beaucoup le point à la télé au Japon, en tout cas Simon avait trouvé un site où ils donnaient des infos régulières de la situation, et je suppose que si on trouve ces infos sur le net, elles doivent être diffusées au Japon, enfin, je suppose ^^.

    Haha, oui le port, c'est pas très très joli m'enfin ^^'. Pareil, sur la photo depuis ton balcon, la grosse usine au fond, ça casse un peu tout ^^'.

    La photo de ta résidence me fait penser aux Etats-Unis, je ne sais pas pourquoi XD. En tout cas, ça a l'air cool, ça fait très "hôtel".

    Courage pour la nourriture, tu arriveras à cuisiner quelques trucs ! ^^.

    Et de nuit, les lumières de la villes semblent peut être vertes (d'ailleurs, c'est ton appareil qui rend comme ça, ou c'est pareil en vrai ?), mais ça reste super joli :3. Les villes de nuit, c'est le bien *.*

    Haha, la musique <3, encore ^^.

    Une bonne soirée et une bonne nuit ! Ciao !

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup la dernière photo, même si l'effet couleurs radioactives n'était apparemment pas désiré... x)
    Merci pour l'adresse de ton blog, il a l'air chouette !

    RépondreSupprimer
  3. Ah bah je cuisine aussi sans sel tiens, j'oublie tout le temps d'en acheter (du coup je mets de la sauce soja partout).

    Pour le nucléaire, un français m'a fait ce genre de réflexion hier même.
    J'ai répondu ça, en gros :
    Concrètement et après quelques recherches : peu de retombées radioactives sur Tokyo donc peu d'exposition directe par le sol, l'eau du robinet est testée régulièrement par le ministère de la santé japonais, l'eau de Tokyo ne contient aucune trace de radioactivité décelable par les appareils de mesure. Pour les aliments, qui sont eux aussi régulièrement testés, y compris les poissons (donc ne sont mis sur le marché que ceux qui sont en dessous des seuils autorisés), mieux vaut en effet éviter ceux qui viennent des régions proches de Fukushima. Cela dit, allant régulièrement au restau, je ne sais pas d'où viennent les aliments que je mange. J'essaie de limiter les champignons qui sont les plus sujets à accumuler les radioéléments, pour le reste, je ne sais pas quelle dose accumulée j'aurai à la fin de l'année. De mon point de vue, un an d'exposition à de faibles doses me parait peu dangereux (en comparaison à d'autres cochonneries qu'on mange ou qu'on fume). Mais ça, ça reste plus une conviction personnelle qu'un fait scientifique.

    Bravo si tu as lu mon pavé en entier XD

    RépondreSupprimer
  4. Pendant mon voyage, je n'en ai pas énormément entendu parler non plus.
    Les seules fois, c'était une conversation en japonais/anglais avec un jeune homme à Omotesandô qui arrêtait les passants afin qu'ils donnent quelques sous pour Fukushima.
    Il y a eu aussi un reportage qui passait en boucle dans le musée des sumotori du Ryôgoku, dans lesquels on voyait les sumotori dans les zones dévastées aider la population par leur présence, leur soutien, ou en participant en tant que bénévole pour distribuer de la nourriture aux réfugiés. C'était très triste ;_;
    Et en sortant du train, pour rentrer à ma résidence, on passe par un petit tunnel qui rejoint les deux rames, à l'intérieur il y avait des affiches dont quelques unes évoquaient Fukushima.
    Sinon.... c'est à peu près tout.

    J'aime les photos... *_* merciiii !
    En descendant les "marches" du port, on peut toucher la mer alors ? Moi j'men fout, tant qu'il y a la mer.. ça te fera penser à moi ♥ ..... je sors [ ]
    La photo des noodles !! Y'a le stylo multicolore ! XD ♥♥
    La vue de nuit, j'adore !! C'est de couleur verte parce que tu parles de ton Alien Card. ...... je sors... encore...
    Merci d'avoir changé ton lecteur XD Pas que je n'aimais pas, mais comme j'avais ma propre musique à côté... ♫

    Tam : je suis d'accord avec toi, et globalement j'en ai fait de même, je mangeais sans savoir d'où ça venait, et ça ne me préoccupait pas le moins du monde. Passer mon enfance en compagnie de parents fumeurs me parait plus dangereux qu'aller au Japon, mais comme tu le dis, c'est une conviction personnelle :)

    RépondreSupprimer
  5. Garvi : haha, hein que c'est laid. Mais c'est la mer *o* Pour la nourriture, je m'en tiens pour l'instant à des sandwichs mayo/jambon fumé/toastinettes, même si leurs toastinettes ici, elles sont vraiment dégueulasses ^^''' (enfin, dans un hamburger, ça se sent presque pas : eh oui ! J'ai fait un hamburger l'autre jour !)

    Sinon ouais, le paysage est pas trèèès, très joli de jour. Mais de nuit ça rend bien (et la lumière verte, elle n'y est pas en vrai, non XD Enfin, si c'est un poil verdâtre, mais pas à ce point).

    Mymi : merci XDDD Contente que ça te plaise mouahaha XD

    Tam : j'ai tout lu le pavé :D héhé. Et je suis assez d'accord pour le fait qu'on mette plus notre vie en danger avec des cigarettes ou tout ça plutôt qu'avec une faible exposition radioactive... Mais sinon je en savais pas que les aliments étaient régulièrement testés (enfin ça paraît logique finalement). Mais du coup ça me rassure (même si j'étais pas bien, bien inquiète à la base...) Merci :D

    Marine : non, tu peux pas toucher la mer en fait ^^' ça se voit pas parce que j'ai pris la photo de juste au dessus, mais j'étais collée à la barrière quand j'ai pris la photo, et on pouvait pas aller plus loin. Sauf si on enjambait la barrière, mais comme y'avait un gros bâtiment plein de gens juste derrière moi, je me suis dit que j'allais me faire engueuler si je le faisais. 8D

    Sinon évidemment qu'il y a le stylo ! Je l'utilise tout le temps ! XD Tout comme j'ai mis ton strap hamburger à mon portable, et j'ai collé le "c'est Télé-corons" sur mon frigo ! Et les autres cadeaux sont rangés sur mon étagère ^^
    Haha l'alien card. XD

    Pas de quoi pour le lecteur, j'aurais préféré continuer à vous faire chier mais bon, ma bande passante ne voulait pas alors tant pis pour moi... et tant mieux pour vous XDD

    RépondreSupprimer
  6. Oh Hamburger *.*. Ils étaient aussi bons que ceux que tu fais d'habitude (hormis la toastinette dégueu XD) ? Avec plein d'oignons et tout ? ^^.
    Pour les cadeaux, j'ai vu sur tes photos facebook \o/.

    RépondreSupprimer
  7. CURRY ! (Pardon, je suis conditionnée >.<)
    Mon estomac gargouille encore, c'est malin. Et non, au cas où tu te le demanderai je n'ai pas encore été cherché mon morceau de pain mais comme il me reste plus qu'un article à dévorer ça ne devrait pas tarder.

    J'adore ta dernière photo, très radioactif en effet ...
    Et sinon, "en espérant que tu nous reviennes pas avec un troisième bras, ahahaha".

    Voilà, bref, sur ce je vais de ce pas aller voir l'article suivant en lançant la musique *.*

    RépondreSupprimer