Lecteur mp3

~ La musique du moment ~
Led Zeppelin - The Rain Song
Cliquez pour lancer le lecteur !

lundi 10 octobre 2011

Du recyclage...


De manière générale, les japonais font tout pour se faciliter la vie. Tout ce qui peut avoir ne serait-que le moindre intérêt un peu pratique, ils l'inventent. Ainsi, nous avons par exemple le long sachet plastique dans lequel enfermer son parapluie pour ainsi éviter qu'il ne trempe tout autour de lui pendant que vous faites vos courses ; nous avons les feux rouges avec des petites musiques pour avertir les aveugles de quand ils peuvent ou ne peuvent pas traverser ; nous avons les toilettes à siège chauffant, agréables pour les dures journées d'hiver – et autres.

Mais s'il y a bien une chose qui est prise de tête, au Japon, c'est le recyclage. Mes aïeux ! Voilà un truc que je ne regrette pas de la France – oui bon ok, c'était pas moi qui m'occupais des poubelles en France. C'est peut-être là où le bât blesse. 

Quoi qu'il en soit, en France, on a les non-recyclables, et les recyclables en vrac (enfin, c'était comme ça dans mon appart à Lille, en tout cas). Au Japon, on a une dizaine de catégories différentes en fonction des déchets. Celles qui font le plus partie de votre vie quotidienne sont : dans la catégorie non recyclable, les moeru gomi, ou kanen gomi (les combustibles), les moenai gomi, ou funen gomi (non combustibles) ; et dans la catégorie recyclable (c'est là que ça commence à faire mal) : les pura (plastiques), les kami (papiers, cartons…), les petto botoru (bouteilles en plastiques), puis les verres, les canettes, les encombrants…

Au Japon, le simple de fait de jeter quelque chose dans la poubelle devient significatif. Vous vous mouchez le nez et vous balancez le mouchoir dans la poubelle sans réfléchir ? Que nenni ! Vous avez plus de quatre poubelles, il faut donc se donner le temps de réfléchir avant d'agir. Un mouchoir un papier. Théoriquement, il irait dans les papiers. Mais est-ce qu'un truc plein de morve peut effectivement être recyclé ? Si ce n'est pas le cas, il devrait aller dans les brûlables. Alors, papier ou brûlable ?

Pour être franche, je n'ai pas la réponse à la question, moi non plus, alors je l'ai mis dans les brûlables… Mieux vaut ne pas donner à recycler un truc recyclable que de le donner à recycler alors qu'il n'est pas recyclable (si vous avez compris cette phrase du premier coup, je vous salue).

La grosse erreur à ne pas faire en arrivant au Japon, comme moi je l'ai fait, c'est d'acheter une poubelle, toute heureuse, d'y mettre un sachet plastique dedans, et d'y jeter pêle-mêle tous les déchets que vous produisez, papiers d'onigiri (pura), boîtes de cup noodles (kami), sachets de thé usagés (moeru gomi), emballages divers (pura), tickets de caisses (kami), coton-tiges (moeru gomi). Surtout, à éviter. Car un jour viendra où vous serez obligé de prendre votre poubelle, et de retirer au compte goutte tout ce qui se trouve dedans pour trier les déchets, et vous retrouverez au détour de votre voyage un sachet de thé moisi qui dégagera une odeur abominable, et qui vous fera regretter de n'avoir pas prêté plus attention aux règles du recyclage dès le début.

Chaque catégorie de déchet a évidemment son jour de passage, et il ne faut point se planter. Déjà, si vous vous ramenez avec un sachet bleu (les recyclables) et qu'à côté de vous il n'y a que des sachets rouges (les non recyclables), vous vous direz qu'il y a une erreur quelque part… Mais encore, c'est perceptible ! Le piège serait de ramener sa poubelle de kami (papiers) dans son sachet bleu, et de la déposer à côté des autres sachets bleus… qui seraient en fait des pura (plastiques) ! Eh oui mes amis, le sachet bleu est traître, et vous êtes invité à vérifier les dates avec une attention particulière pour ne pas vous tromper. 

Quand je vous disais qu'il y avait une dizaine de catégories...

Le petit récapitulatif avec des dessins pourrait aider à comprendre, mais quand c'est tout en japonais et plein de kanji et tout, c'est pas facile facile. Mais ça aide tout de même un peu, c'est déjà ça. 

Si vous ne savez pas dans quelle poubelle mettre vos déchets, jetez un coup d'oeil à l'emballage : généralement, il y a un petit sigle dessus, comme celui que vous pouvez voir à côté des barres rose et violette : du genre un 1 dans un triangle, etc. Ce petit sigle vous indique ce que vous devez faire de votre déchet, si vous n'êtes pas sûr de l'endroit où le mettre. Et si vous n'avez pas de petit sigle, parce que vous avez importé le déchet de France, ou parce que pour une raison ou pour une autre, ce n'est pas marqué... Eh ben vous êtes dans la mouise haha ! 

Quoi qu'il en soit, j'espère qu'avec ce temps qu'ils nous font passer dessus, les japonais recyclent vraiment tout ce qu'on leur donne à recycler...

Voilà pour aujourd'hui les cocos. BTW, j'ai entendu dire que des gens s'étaient désespérément inscrits ici où là pour recevoir des notifications par mail dès que je publie un nouvel article. Je ne sais pas d'où ça venait (pas de moi en tout cas, et en plus visiblement ça ne marchait pas), mais j'ai l'honneur de vous annoncer que c'est dorénavant possible, il vous suffit d'entrer votre adresse mail dans le champ "Follow me" en haut à droite ! 


A bon entendeur salut !

6 commentaires:

  1. Rien compris en fait XD. Enfin, j'ai compris qu'il y a plein de catégories et je suppose que c'est le plus important XD.

    Bon courage pour t'y faire ^^. Mais dans le pire des cas, au départ si tu trompes, c'est pas la mort, il ne vont pas envoyer la police chez toi, si ? XD. Parceque quand je vois ce que tu dis et ce que Marine disait durant son voyage, c'était comme si c'était la fin du monde si tu te plantais ne serait-ce qu'une fois XD. Bon ok, faut faire attention et tout faire pour comprendre les différentes catégories mais te tromper, c'est pas gravissime non plus, si ? ^^.
    Enfin, courage ! Tu vaincrais le système de recyclage des déchets, j'en suis sûr ! Fighto !!

    Pour ce qui est du système de notification pour te suivre, bravo pour la référence haha :).

    Allez, à plus !

    RépondreSupprimer
  2. Haha je savais que t'allais capter le coup du Follow me. XD Du coup chaque fois que je viens sur ce blog je me la mets en tête. C'est pire que du rickroll XD

    Sinon malgré cet article j'ai pas encore osé mettre mes déchets à la poubelle, donc j'te dis si ça passe ou pas la prochaine fois, quand j'aurai essayé. XD

    RépondreSupprimer
  3. Alexandra / Ohmiya powaaaaaaa10 octobre 2011 à 15:27

    J'pense que s'ils voient un déchet dans la mauvaise poubelle, ils la laissent là... Enfin, ça se passait comme ça dans Freeter, ie wo kau. La salope de voisine mettait une bouteille en verre dans le sachet plastique, du coup les poubelles revenaient à chaque fois et tout le voisinage médisait sur la mère O.O (Aaaaaaaaaaaaaaaaah Ninoooo....Non, il ne joue pas le rôle de la mère xD)
    A Noël, on avait fait le coup aussi de tout mettre dans une poubelle dans la chambre...BUbu--- Mauvaise idée. xD
    Bon courage pour le recyclage!

    RépondreSupprimer
  4. Pire que du rick roll ? OO. M'enfin, je comprends ce que tu veux dire, je me la mets en tête aussi presque à chaque fois XD.

    Sinon, pour les déchets, fais attention, essaye de ne pas finir en prison OO.

    RépondreSupprimer
  5. Je serai en dépression pendant 2h devant ce truc pour finalement le jeter dans ... pura ? kami ? XD Ah si kami, ça me parle. Made in Ze, évidemment.

    Yaoiste fujoshi, ça va dans quelle poubelle ? >.>

    RépondreSupprimer
  6. Dans la poubelle des brûlables évidemment ! XD C'est pas recyclable, ce genre de trucs :D

    RépondreSupprimer