Lecteur mp3

~ La musique du moment ~
Led Zeppelin - The Rain Song
Cliquez pour lancer le lecteur !

dimanche 2 octobre 2011

Les étrangetés de la culture japonaise...

Bon, ce ne sont pas des "étrangetés" à proprement parler. Ce sont juste des choses qui ne cessent de m'étonner depuis que je suis arrivée, des petits qui font que voilà, t'es au Japon et pas ailleurs. 

Bon, probablement le truc qui surprend le plus quand on arrive ici : il y a un respect fabuleux de la personne et de l'entourage. Les rues et les bâtiments ne sont pas dégradés, tout est super propre, pas de papiers par terre, pas de mégots de cigarette, pas de chewing-gums incrustés dans le macadam... On a beau le savoir, parce que tout le monde vous le dit, quand on le constate de ses propres yeux, on est quand même impressionnés. 

Puis tout est fait pour vous rendre la vie plus facile : dans les trains, par exemple, on vous dit "le train a quitté la station précédente, il sera là dans deux minutes..." ou bien "les portes s'ouvriront du côté droit" pour que vous ne vous retrouviez pas comme un con à attendre qu'une porte s'ouvre alors que c'est derrière vous que ça se passe. C'est même annoncé en anglais pour les étrangers.

Ensuite, lorsque vous passez dans un magasin, la vendeuse annonce le prix de chaque article que vous achetez, histoire que vous puissiez calculer, pendant le temps qu'elle met à les passer, combien vous devez. D'ailleurs c'est assez drôle, la façon qu'ils ont de faire passer les articles, ici : vous avez votre panier avec vos articles dedans : vous le posez sur la caisse, et la vendeuse les transfère dans un autre panier de l'autre côté de la caisse : ensuite, vous prenez le nouveau panier avec vos articles, et vous allez trois mètres plus loin les mettre dans des sacs plastiques. 

Bien sûr, il y a le traditionnel "irasshaimase" à chaque fois que vous arrivez dans un magasin (et même des fois quand vous y êtes déjà depuis dix minutes, simplement parce qu'un employé vient de vous croiser pour la première fois), puis les vendeurs se confondent en remerciements après votre achat... C'est assez drôle. 

Puis bien sûr, il y a ces passages piétons. Dans une ville déserte, avec plus qu'un seul humain sur la terre, si cet humain était japonais, il ne traverserait pas au feu rouge. Ils attendent tous avec dévotion que le feu vert se déclenche, même vous avez une vue dégagée sur cent mètres à droite, cent mètres à gauche, et qu'il n'y a aucune voiture en vue. Le règlement, c'est le règlement. Ce feu vert est accompagnée d'une petite musiquette pour signaler aux aveugle que c'est bon, ils peuvent traverser sans risque. Bien foutu. 

C'est aussi toutes les petites marques de politesse, comme par exemple de dire "o saki ni" (avant vous) lorsque vous sortez en premier d'un ascenseur, ou bien de dire "yoroshiku onegai shimasu" (je vous en prie) lorsque vous montez dans la navette gratuite qui va jusqu'au centre commercial. Et puis bien sûr s'incliner à tout bout de champ, lorsque vous croisez quelqu'un que vous connaissez, ou même que vous ne connaissez pas, juste parce que vous le croisez dans le cadre d'un lieu non public, comme un immeuble, un ascenseur, etc. 

Le point compliqué, c'est le tri des déchets. Va falloir un temps avant que je m'y habitue, je pense. Au moins quatre ou cinq poubelles pour des déchets divers, les brûlables, les non-brûlables, les bouteilles en plastiques, les canettes, les machins, les trucs... Plutôt compliqué, comparé à la France ou t'as "les recyclables" et "les non-recyclables". 

Le truc marrant ici c'est aussi le style de vêtements des gens, parfois complètement loufoque (des chaussettes à dentelle avec des escarpins, c'est un peu ringard, non ? Non, ici ça passe...). Ma mère n'arrêtait pas de me dire que de mettre des chaussettes longues en été, c'était complètement aberrant. Eh ben maman, faudrait que tu voies ça ! Ici, toutes les filles en portent, qui leur arrivent à mi-cuisses - et avec des micro-mini-jupes par dessus le marché. 

Le plus drôle, c'est quand vous croisez une gal (ou kogal, kogaru, de l'anglais girl, sans doute), c'est à dire une de ces filles surmaquillées, avec des jupes au ras des fesses, les cheveux décolorés, des petits diamants sur leurs ongles et des faux cils, qui se déplacent les pieds en dedans et le sac pendant à leur coude, le bras en l'air, pour avoir l'air d'une demoiselle en détresse que n'importe quel prince charmant voudrait sauver. D'habitude, c'est vous que tout le monde regarde avec des yeux ronds, mais là, je peux vous dire que vous vous retenez de faire la même chose. 

Ou sinon, vous tombez sur des rebelles, avec les cheveux coupés à la punk, en train de fumer dans la rue (sacrilège!) alors qu'elles devraient être en cours, vêtues de jogging en jersey (comme quoi, on dirait que le cassos de base a toujours le même code vestimentaire, quel que soit le pays).

Ce qui étonne aussi, c'est que personne ne semble avoir peur qu'on vole quoi que ce soit. Par exemple, dans la salle informatique, où je suis en ce moment, des gens laissent leur ordinateur, leur iphone, au vu et au su de tout le monde, pendant qu'ils s'en vont pendant une demi-heure, voire une heure (voire plus) (et qu'ils monopolisent pour rien un des sept câbles de la salle, mais passons).

Ah, une expérience aussi : le bain qui sert à toute la famille. Vous vous lavez d'abord à l'extérieur du bain, vous vous savonnez bien, vous rincez tout ça, et ensuite, vous entrez dans le bain et vous barbotez. Plus propre comme ça... théoriquement. Sauf que le rinçage n'empêche ni la perte de cheveux, ni celle de poils pubiens, et quand vous en voyez flotter autour de vous - et la taille vous indique qu'il ne sont définitivement pas les vôtres - le bain devient nettement moins agréable. Alors, très lentement, pour ne pas créer trop de remous, vous vous levez et vous sortez... Ah la la. Une expérience à vivre. 

Je me rappelle une fois avoir vu quelque part, sans pouvoir me souvenir d'où ça venait : "économise l'eau, ne prends pas de douche ! Prends plutôt un bain !" Haha, ils sont marrants ces japonais, comme si un bain ça prenait moins d'eau qu'une douche... Même quand il sert pour toute la famille, je doute que ce soit le cas. 

Ah, ensuite on ne peut pas parler de culture japonaise sans parler de toilettes japonaises. Tout un art, ces toilettes. La photo en dessous a été prise dans ma fac, donc ce sont des toilettes basiques, mais dans les high-tech, vous avez tout un éventail de possibilités : le bouton qui imite le bruit de la chasse d'eau, pour couvrir le son de votre ruisseau, le bouton pour vous laver le petit trou, celui pour vous laver le gros trou, celui qui envoie de l'air pour sécher tout ça, et celui, bien sûr, pour doser la puissance de toutes ces options - sans oublier les toilettes aux sièges chauffants, pour les durs moments d'hiver. C'est-y pas beau ?



Les toilettes japonaises... Du grand art.

Voilà voilà, mes braves. J'avais pour projet d'aller à Sakae aujourd'hui, mais j'ai fait ma grosse loque et je me suis réveillée à midi (je me sens un peu coupable, mais bon), donc ça sera reporté à plus tard, quand j'aurai ma carte de train, à priori. Pour l'instant, je vais essayer d'aller trouver le port : je vous disais que je ne voyais pas la mer de ma chambre, mais en fait c'est faux, j'en vois un touuuut petit bout, mais je n'en suis pas sûre, donc je vais aller confirmer ça. C'est au bout de l'avenue apparemment, mais cette avenue est tellement longue que je pense en avoir pour au moins une demi-heure pour atteindre le bout...

Sur ce, je vous dis à bientôt ! 
Sana.

7 commentaires:

  1. Alexandra / Ohmiya powaaaaaaa2 octobre 2011 à 20:09

    Sakaeeeeeeeeeee!!!
    Ah Laurie...Tu m'héberges?O.O Muahahhaha!
    Nan mais le feu rouge, c'est un mythe, tu ne tarderas pas à voir des rebelles (ou des salaryman pressés) traverser alors que le feu est rouge ...Evidemment, faut que y ait pas de voitures dans le coin, sinon tout le monde attend bien sagement.
    Miam miam, propre le bain xD Moi ça va, j'ai pris le bain chez la Murase Family et l'expérience que tu as vécu m'est inconnue ! Ouf !! Des photos, des photos, des photooooos!!

    RépondreSupprimer
  2. Ah la propreté du Japon, on en a déjà parlé, mais j'ai bien envie de voir ça de mes yeux, ça doit être assez fou ^^.

    Pour ce qui est des magasins, même si c'est la politesse avant tout, et je trouve ça très bien, je pense que c'est l'un des trucs qui vont me stresser et me saoûler le plus rapidement, je déteste déjà qu'on me demande "Je peux vous aider ?" dans les magasins en France alors recevoir plusieurs "irasshaimase" à chaque que j'entrerai dans un magasin, ça va me prendre la tête ><. Toi ça ne te dérange pas trop ? Tu es peut être encore sous le charme dû à ton arrivée, si ton ressenti et ton attitude change par la suite, tu nous en fera part XD.

    La politesse et les saluts, ça doit quand même être super plaisants, parceque rien que les clients qui ne me répondent pas lorsque je leur dis bonjour, ça me met sur les nerfs.

    Pour les feux, c'est parceque les japonais sont ultra protocolaire, mais selon le code de la route (tout au moins français) il n'est pas interdit de traverser au feu rouge s'il n'y a aucune voiture aux alentours ^^. Alors bien sûr, les gens en profitent trop et exagèrent(même si je ne pense pas que c'est parcequ'ils savent ça, simplement ils n'en ont rien à faire et ne pensent qu'à eux).
    C'est ça de se retrouver dans un pays ou le groupe passe avant l'individu ^^ (ce n'est pas une critique hein, ce sont deux systèmes différents et chacun a ses points positifs et négatifs. Pour ce qui est de vivre en société, la société japonaise est clairement meilleure que la nôtre, sur d'autres points, je suis moins sûr, notamment tout ce qui concerne le travail et l'impact que celui ci a sur le cercle familial par exemple).

    Ah les bains et les toilettes japonais ! ^^. Le bain, c'est étrange et c'est une expérience que je préfèrerais éviter je pense XD.
    Les toilettes c'est étrange ^^'. Je suppose qu'on s'y habitue, mais ça doit être déstabilisant la première fois (mais je veux essayer XD).

    Eh zut ! Moi quoi croyait trouver un article d'otaku (et/ou fujoshi), c'est rapé pour le coup XD. Mais c'était quand même très intéressant pour le coup et, oh miracle ! il n'a pas une seule fois été question de nourriture ! XD.

    Merci beaucoup et à bientôt ! Si tu vois la mer, prends des photos !

    RépondreSupprimer
  3. Le coup de mettre les articles dans un panier, de prendre tes articles et de les ranger dans les sahets plastiques quelques mètres plus loin... c'est dans le Hyakuen shop, non ? Par contre les "irasshaimase" pfiouuuuuuuuuuu... j'ai pas aimé au bout de 3 semaines être ainsi saluée... mais a dernière semaine, je me disais déjà "ça va me manqueeeer TxT"
    La seule chose que je regrette, c'est qu'il ne soit pas d'usage que nous disions nous-même "bonjour/merci/au revoir" aux employés... ça m'a vraiment manqué, car je ne suis pas fana de la relation "le client est le maitre suprême et ultime, traitez-le avec humilité et dévotion tandis que lui ne vous dira pas un mot...." ykwim... ;)
    Comme le fait de manger au resto ou quoi, et d'avoir toujours un employé derrière toi qui espionne ta consommation de l'eau et qui accoure remplir ton verre dès que celui-ci est vide aux 2/3..... (chose que j'avais pas compris, d'ailleurs, au début genre "mais pourquoi il remplir mon verre sans arrêt celui-là ?" XDD)

    Pour les feux rouges, je confirme avec Alex, c'est un mythe de quelques jours, au bout d'un moment j'en voyais traverser au rouge (mais il n'y avait pas de voiture ou très loin). De mon côté, j'ai toujours respecté, sait-on jamais qu'un japonais surgisse de je-ne-sais-où en maudissant les gaijins qui ne respectent pas le Japon blablabla... XD

    Le coup du tri des déchets, au final presque tout est burnable quand ça n'est ni plastique ni une canette. Au final je trouve ça bien, parce qu'en France (ou en tout cas ce qu'on nous demande à Lille) c'est que certains plastiques sont recyclables (transparents) mais genre le plastique coloré (comme celui des bouteilles de lessive) sont dans les autres déchets. Enfin tu prendras le coup de main rapidement ^_^

    "micro-mini-jupe" ---> complètement o_o'''' d'un côté y'a celles qui ont un bout de tissus qui cache strictement rien, de l'autre y'en a qui ont l'air habillées pour l'hiver oO

    Aaaah les kogals... c'est la chose qui m'a le plus effrayé au Japon o_o J'avoue avoir regardé avec curiosité les jeunes filles de Shibuya la nuit, qui braillaient en groupe...

    Le bain où flotte toutes sortes de poils.... charmant x____x C'est vrai que c'est un truc auquel je n'avais jamais songé ><

    Le truc quand même bien avec les toilettes japonaises, c'est que j'avais peur de me coltiner le jet, mais en fait c'est possible de l'utiliser de manière tout à fait "basique".... ouf ! XD

    Yaaah la meeeer ! Bonne découverte ^___^

    RépondreSupprimer
  4. Ben pour l'instant, j'ai vu que deux personnes traverser au feu rouge (et effectivement, aucune voiture à l'horizon). Donc bon, pour l'instant, le mythe n'est pas siii brisé que ça. XD

    Sinon non, ça me dérange pas le irasshaimase ! Le "je peux vous aider" des vendeurs français c'est super invasif, j'ai horreur de ça aussi, mais irasshaimase, on te le dit simplement, et on te fout la paix, donc non, ça me va. :3

    Sinon ouais Sweet, pour le coup du "on se fait traiter comme des maîtres par les esclaves" etc. Du coup moi à chaque fois je dis bonjour et merci aux vendeurs et ils me regardent avec des yeux ronds ^^''

    Merci pour ton explication sur les déchets, ça va m'aider XD Mais d'après un prof que j'ai eu aujourd'hui, il paraît que c'est plus chiant à Nagoya que n'importe où ailleurs. Haha :')

    Bref, je vous tiens au courant pour la suite ! ^o^

    RépondreSupprimer
  5. Ah, et Marine, non, y'a pas que dans le Hyakuen shop qu'ils font ça XD Ils le font partout ! XD Enfin, partout où je suis allée, en tout cas. Partout dans Nagoya où je suis allée. XD

    RépondreSupprimer
  6. Les chaussettes qui arrivent à mi cuisses, j'en ai !
    Mais j'arrive juste pas à les faire tenir (la faute à mes jambonneaux qui les font rouler comme des merdes jusqu'à sous mes genoux ?), c'est un mystère désespérant parce que j'adorai ces chaussettes et que je voulais trop me la pêter en jupe avec, elles sont trop belles!

    Les toilettes me font peur >.<
    Et j'espère que tu as pu voir la mer !

    RépondreSupprimer
  7. Haha XD Je me dis que j'en achèterais ptete des chaussettes XD Mais bon c'est pas urgent. Et les toilettes, c'est trop bien *__* j'en ai vu hier avec désodorisants intégrés, et possibilité de régler la force du désodorisant. Et bien sûr, celles avec siège chauffants. J'arrête pas d'être émerveillée par ces toilettes, moi XD

    RépondreSupprimer